L’association APCH

L’Association Point Carré Handicap, née en 1959 par la volonté de personnes handicapées en soins à l’hôpital Raymond Poincaré de Garches, a été créée et dirigée depuis l’origine jusqu’à son décès en 2001, par André MILESY, tétraplégique, puis par Jean-Pierre DUFRESNE, paraplégique, décédé en 2013.

Depuis les années 60/70, quand la durée des hospitalisations (entre trois et cinq ans, voire beaucoup plus) faisait naître des besoins particuliers, les évolutions de la rééducation et de la réadaptation des personnes en situation de handicap ont été profondes. L’association s’est adaptée à l’évolution des prises en charge en collaboration avec les professionnels de santé et sa pérennité atteste de l’utilité et de l’efficacité de ses actions.

L’hôpital est spécialisé dans la prise en charge des personnes atteintes d’un handicap lourd, moteur ou cognitif, consécutif à un accident de la circulation, de sport, de travail, domestique ou bien encore à une maladie neurologique dégénérative, un accident vasculaire cérébral…

L’association a toute sa place auprès de l’équipe pluridisciplinaire qui va aider à la reconstruction de la personne nouvellement handicapée ou dont le handicap s’est récemment aggravé.

Tous les patients, lorsqu’ils racontent leur histoire, commencent par : « le jour où j’ai compris que je ne remarcherai plus, j’ai eu l’impression que ma vie s’arrêtait ».

Après le moment de désespoir qui s’ensuit, le rôle de l’association, qui ne représente ni l’environnement médical ni l’environnement familial ou social du patient, prend tout son sens. Les bénévoles sont parmi les tout premiers témoins des changements inhérents au nouvel état des personnes en situation de handicap. Ils ont la lourde charge d’accompagner les patients, lorsque ceux-ci le désirent, dans leur cheminement.

Ces moments de partage sont fondateurs de la nouvelle vie des patients. L’écoute des bénévoles, leur accompagnement et leurs actions peuvent même être des tuteurs de « résilience » pour reprendre le mot de Boris Cyrulnik.

L’action de l’association ne se limite pas à des visites dans les chambres, et va plus loin dans l’aide à la réadaptation. L’APCH est complémentaire des services de rééducation par l’organisation d’activités qui dirigent la personne nouvellement handi-capée vers la « re-vie ».

Voici comment en parlait Jean-Pierre DUFRESNE :

J’ai découvert l’Association Point Carré Handicap, qui s’appelait à l’époque Club des Loisirs et d’Entraide de l’Hôpital Raymond Poincaré, durant le séjour de six mois que j’ai passé dans cet hôpital […]. Je n’avais alors aucune idée de ce que pourrait être mon avenir, mais une seule certitude : allongé immobile sur mon lit, je ne pouvais plus rien faire, aucun projet ne pouvait être envisagé. Petit à petit, les médecins, kinés, infirmières m’ont réparé, mais être soigné ne suffisait pas, cela ne débouchait pas sur la vie, l’avenir n’était qu’un trou noir.

Et puis, un jour, on m’a proposé de m’emmener au cinéma, événement inimaginable ! C’était l’association qui m’ouvrait une petite fenêtre sur la vie. Grâce aux bénévoles et à leur accompagnement, d’autres petites fenêtres se sont ouvertes, me montrant qu’une nouvelle vie commençait et qu’elle mériterait d’être vécue.

Les enfants ne sont pas oubliés et l’association organise pour eux des activités régulières : spectacles en hiver et sorties en été, poney…

Mais l’action de cette association ne s’arrête pas à Garches et se poursuit au-delà de l’hôpital, en restant au contact des personnes en situation de handicap pour les écouter et les soutenir et en éditant Le Point Carré, revue mensuelle diffusée dans toute la France et à l’étranger.

Cette revue a pour but de tenir ses lecteurs au courant des progrès médicaux, des actualités juridiques et sociales et des deniers équipements (aménagements de véhicules, fauteuils roulants, logement, etc.). En outre, elle constitue un forum permettant à ses lecteurs d’échanger leurs expériences de toutes sortes relatives au handicap.

L’association fonctionne avec deux salariées et une cinquantaine de bénévoles.

L’Association Point Carré Handicap, par son action, contribue à la notoriété de l’hôpital de Garches. Elle y est la représentante officielle des usagers.